title

Close Galerie de photos Éléphant

vignette

legende

counter Pécédent Suivant

Le Québec à Cannes

Le Québec à Cannes

Album photos

 


 
 

Pascal Laplante - Éléphant

(mis à jour 5 mai 2016) 

Le Festival de Cannes est sans conteste le plus grand happening mondial pour le cinéma.

Non seulement tous les genres de cinéma y sont représentés, mais les réalisateurs de renom y côtoient les cinéastes plus marginaux et les nouveaux visages.  À Cannes, tout peut arriver et tous les espoirs sont permis.  Un grand nombre d'intervenants de l'industrie s'y retrouvent et d'importants accords relatifs à la mise en marché des oeuvres cinématographiques sont conclus chaque année. On n'a qu'à voir le succès qu'a connu Xavier Dolan depuis 2009, après que son film J'ai tué ma mère ait été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, pour s'en convaincre.

Au cours des 50 dernières années, le Québec s'est fait remarquer à maintes reprises grâce à des productions cinématographiques de haut calibre qui y ont été sélectionnées.

Juste à temps pour le 69e Festival de Cannes, Éléphant a mis à jour son dossier spécial dressant la liste complète des longs métrages québécois de fiction qui y ont été sélectionnés selon les archives officielles des différentes sections du Festival. La liste mentionne aussi les principaux honneurs récoltés par certaines productions d'ici.
Afin de mieux comprendre le contexte dans lequel les oeuvres ont été choisies, les films sont classés par sections.

Pour plus d'informations sur ces films, n'hésitez pas à consulter nos fiches détaillées. Vous y trouverez des génériques complets, des photos et des extraits vidéo. À ce jour, 37 longs métrages sélectionnés à Cannes ont déjà été restaurés et numérisés par Éléphant. Ils sont soulignés avec un hyperlien. Ces films sont disponibles en visionnement sur illico et les trois quarts sont également disponibles sur iTunes. D'autres titres s'ajouteront au cours des prochains mois. 

 

SÉLECTION OFFICIELLE

COMPÉTITION

1963, 16e Festival
Pour la suite du monde, Pierre Perrault et Michel Brault

1972, 25e Festival
La vraie nature de Bernadette, Gilles Carle

1973, 26e Festival
La mort d'un bûcheron, Gilles Carle

1974, 27e Festival
Il était une fois dans l'Est, André Brassard

1975, 28e Festival
Les ordres, Michel Brault
PRIX DE LA MISE EN SCÈNE REMIS À MICHEL BRAULT, EX-AEQUO AVEC COSTA-GAVRAS POUR SECTION SPÉCIALE

1977, 30e Festival
Le vieux pays où Rimbaud est mort, Jean Pierre Lefebvre
J.A. Martin photographe, Jean Beaudin
PRIX D'INTERPRÉTATION FÉMININE REMIS À MONIQUE MERCURE, EX-AEQUO AVEC SHELLEY DUVALL DANS 3 WOMEN DE ROBERT ALTMAN

1980, 33e Festival
Fantastica, Gilles Carle

1985, 38e Festival
Joshua Then and Now, Ted Kotcheff

1989, 42e Festival
Jésus de Montréal , Denys Arcand
PRIX DU JURY

1992, 45e Festival
Léolo , Jean-Claude Lauzon

2003, 56e Festival
Les invasions barbares, Denys Arcand
PRIX DU SCÉNARIO REMIS À DENYS ARCAND
PRIX D'INTERPRÉTATION FÉMININE REMIS À MARIE-JOSÉE CROZE

2014, 67e Festival
Mommy, Xavier Dolan
PRIX DU JURY
 
2016, 69e Festival
Juste la fin du monde (Xavier Dolan)
  

UN CERTAIN REGARD

La section Un Certain Regard fait partie de la Sélection officielle du Festival de Cannes. Elle propose généralement des oeuvres plus atypiques que le volet principal de la compétition. On y retrouve souvent des cinéastes moins connus qui se démarquent par leur approche et  leur regard ouvert sur de nouvelles perspectives.

Voici les films québécois qui se sont retrouvés dans cette catégorie au fil des ans.

1979, 32e Festival
Mourir à tue-tête, Anne Claire Poirier

1983, 36e Festival
La bête lumineuse, Pierre Perrault (documentaire)

1984, 37e Festival
Le jour «S...», Jean Pierre Lefebvre

1988, 41e Festival
Les portes tournantes, Francis Mankiewicz

1992, 45e Festival
Being at home with Claude, Jean Beaudin

1998, 51e Festival
Un 32 août sur Terre , Denis Villeneuve

2010, 63e Festival
Les amours imaginaires, Xavier Dolan
PRIX REGARDS JEUNES

2012, 65e Festival

Laurence Anyways, Xavier Dolan
PRIX D'INTERPRÉTATION FÉMININE REMIS À SUZANNE CLÉMENT

 

2013, 66e Festival
Sarah préfère la course, Chloé Robichaud

 

SEMAINE DE LA CRITIQUE

La Semaine de la Critique est la première section parallèle du Festival de Cannes et a été créée en 1962. Elle se consacre à la découverte des jeunes talents en mettant en valeur les premières et deuxièmes oeuvres des cinéastes du monde entier. Plusieurs documentaires québécois se sont retrouvés dans cette section au cours des ans.

1963, 16e Festival / 2e Sélection
Seul ou avec d'autres , Denys Arcand, Stéphane Venne, Denis Héroux

1965, 18e Festival / 4e Sélection
Le chat dans le sac, Gilles Groulx

1967, 20e Festival / 6e Sélection
Le règne du jour, Pierre Perrault  (documentaire)

1970, 23e Festival, 9e Sélection 
Éloge du Chiak, Michel Brault (documentaire)
Les voitures d'eau, Pierre Perrault (documentaire)

1971, 24e Festival / 10e Sélection
Question de vie, André Théberge

1972, 25e Festival / 11e Sélection
La maudite galette, Denys Arcand

1976, 29e Festival  / 15e Sélection
Le temps de l'avant, Anne Claire Poirier

1977, 30e Festival / 16e Sélection
Ethnocide, Paul Leduc, Canada/Mexique (documentaire)

1979, 32e Festival / 18e Sélection
Les servantes du bon dieu, Diane Létourneau (documentaire)

1993, 46e Festival /  32e Sélection
Requiem pour un beau sans-coeur , Robert Morin

1996 : 49e Festival / 35e Sélection
Sous-sol, Pierre Gang

2001, 54e festival, 40e Sélection
La femme qui boit, Bernard Émond
Le pornographe, Bertrand Bonello, France/Canada

2002, 55e Festival / 41e Sélection
Les fils de Marie, Carole Laure, Canada/France

2003, 56e Festival / 42e Sélection
20h17, rue Darling, Bernard Émond

2004, 57e Festival / 43e Sélection
CQ2, Carole Laure    
Ce qu'il reste de nous, François Prévost et Hugo Latulippe (documentaire, séance spéciale hors compétition)

2007, 60e Festival / 46e Sélection
Voleurs de chevaux, Micha Wald, Belgique/France/Canada

2012, 65e Festival
Hors les murs, David Lambert, Belgique/France/Québec

2013, 66e Festival
Le démantèlement, Sébastien Pilote

 

QUINZAINE DES RÉALISATEURS

La Quinzaine est une section  parallèle du Festival de Cannes créée par la Société des réalisateurs de films (SRF). Elle a vu le jour en juin 1968.  Son objectif est autant de permettre la découverte de films de jeunes auteurs que de saluer les oeuvres de réalisateurs reconnus.
Les deux premières années de la Quinzaine des réalisateurs ont été particulièrement foisonnantes en films québécois, avec 5 films d'ici présentés en 1969 et 4 en 1970, dont trois d'un même réalisateur, Jean Pierre Lefebvre. Voici la liste.

1969 (1re année)
De mère en fille, Anne Claire Poirier
Entre la mer et l'eau douce, Michel Brault
Jusqu'au coeur, Jean Pierre Lefebvre
Kid sentiment, Jacques Godbout
Le viol d'une jeune fille douce, Gilles Carle

1970 (2e année)
Entre tu et vous, Michel Brault et Gilles Groulx
La chambre blanche, Jean Pierre Lefebvre
Mon amie Pierrette, Jean Pierre Lefebvre
Q-Bec my love, Jean Pierre Lefebvre

1971
Faut aller parmi le monde pour l'savoir, Fernand Dansereau (documentaire)
L'Acadie, l'Acadie, Pierre Perrault (documentaire)
Les maudits sauvages, Jean Pierre Lefebvre

1972
Les smattes, Jean-Claude Labrecque

1973
Réjeanne Padovani, Denys Arcand

1974
Les dernières fiançailles, Jean Pierre Lefebvre

1975
Les vautours, Jean-Claude Labrecque

1976
L'eau chaude, l'eau frette, André Forcier
La tête de Normande Saint-Onge, Gilles Carle

1979
Avoir 16 ans, Jean Pierre Lefebvre

1980
L'homme à tout faire, Micheline Lanctôt

1981
Les Plouffe, Gilles Carle

1982
Les fleurs sauvages, Jean Pierre Lefebvre
PRIX FIPRESCI (prix de la critique internationale)

1983
Rien qu'un jeu, Brigitte Sauriol

1984
Les années de rêves, Jean-Claude Labrecque

1985
Gazl El banat (La vie suspendue), Jocelyne Saab, Liban /France/Canada (documentaire)

1986
Le déclin de l'empire américain, Denys Arcand

1987
Un zoo la nuit , Jean-Claude Lauzon

1988
La ligne de chaleur, Hubert-Yves Rose

1991
Une histoire inventée , André Forcier

1995
Eldorado, Charles Binamé
Le confessionnal, Robert Lepage, Canada/France/Grande-Bretagne

1997
Cosmos , Jennifer Alleyn, Manon Briand, Marie-Julie Dallaire, André Turpin, Arto Paragamian et Denis Villeneuve
PRIX ART ET ESSAI

2000
Les fantômes des trois Madeleine, Guylaine Dionne

2003
La grande séduction, Jean-François Pouliot, 2003

2006
Congorama, Philippe Falardeau, Canada/Belgique/France

2009
Carcasses, Denis Côté
Polytechnique, Denis Villeneuve
J'ai tué ma mère, Xavier Dolan
PRIX ART ET ESSAI, PRIX SACD, PRIX REGARDS JEUNES

 2014
 Tu dors Nicole, Stéphane Lafleur
 
2016
Two Lovers and a Bear, Kim Nguyen
 

HORS COMPÉTITION

Même s'ils ne sont pas en compétition officielle, les films présentés dans cette catégorie peuvent néanmoins profiter d'une belle visibilité et se faire remarquer par différents intervenants du milieu.

1976, 29e Festival
L'amour blessé (confidences de la nuit), Jean Pierre Lefebvre

2000, 53e Festival
Stardom, Denys Arcand

2007, 60e Festival
L'âge des ténèbres, Denys Arcand

À noter que Gilles Carle a remporté la Palme d'Or du court métrage en 1989 pour son court métrage 50 ans qui était présenté hors compétition.

 

CANNES CLASSICS

Inspirant de multiples initiatives à travers le monde, Cannes Classics poursuit son travail de visite à l'histoire du cinéma, chefs-d'oeuvre reconnus ou raretés précieuses, qui retrouveront le chemin des salles, du DVD, du Blu-ray ou de la VOD. 

 2014
 Léolo (restauré par Éléphant)  
 Jean-Claude Lauzon   
 
2015 
Les ordres (restauré par Éléphant)
Michel Brault

 

 

 

 


 
 
D'autres passionnés du Cinéma
CTVM Premières vues Régie du cinéma Québécois Cinéma québécois Cinémathèque qu&eacutebécoise ONF Cineac
  • Lexique
  • À propos
  • Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

Vous devez avoir un compte Éléphant actif afin de pouvoir nous faire part de vos commentaires.

Ouverture de session

Veuillez saisir votre adresse courriel ainsi que votre mot de passe.

Vous n'êtes pas inscrit?

Vous devez créer un compte Éléphant pour poursuivre.

Vous avez oublié votre mot de passe? Close

Passeport Canoë

QUITTER

Êtes-vous sûr de vouloir quitter la session ?

Oui Non

Envoyer à un ami

Titre de la nouvelle:
Éléphant -- La mémoire du cinéma québecois

Close