C'est pas la faute à Jacques Cartier

Cote

Cote des internautes
Ma cote
Disponibilité

Album photos

 

C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier C'est pas la faute à Jacques Cartier
 

Vidéos

Bandes annonces

C'est pas la faute à Jacques Cartier - Bande annonce
 

Synopsis

Ce film nous emporte dans un tour du Québec peu banal en compagnie de trois touristes américains. Un guide, hautement fantaisiste, mène le bal dans une atmosphère de santé et de bonne humeur. Des incidents baroques, des drôleries, quelques scènes amoureuses, des sarabandes comiques se bousculent dans cette comédie où l'actualité joue un rôle de premier plan. Satire sur nous-mêmes et notre société, ce film n'a qu'une ambition: donner la lune aux Québécois dans un monumental éclat de rire. (site ONF)

En documentaire et en fiction, Dufaux a souvent tourné en tandem avec Perron. Ils imaginent ici un tour du Québec échevelé en compagnie de trois touristes américains et d'un guide peu banal. Une parodie des contradictions et caractéristiques québécoises depuis les légendaires familles nombreuses et la croyance aux miracles, jusqu'aux noms des saints qui, le long des autoroutes, baptisent les villages. «Pot-pourri de caricatures, de gags et même de science-fiction, ce film nous fait rire sur nous-mêmes.» (Jean-Pierre Guay, 1969)

Ce film est une production de l'Office national du film du Canada.

Aperçu

Générique

Réalisation
  • Georges Dufaux
  • Clément Perron
Scénario
  • Georges Dufaux
  • Clément Perron
Images
  • Gilles Gascon
Interprétation
  • Denys Arcand : non crédité
  • Paul Buissonneau : 5
  • Michèle Chicoine : 2
  • Jacques Desrosiers : 1
  • Michael Devine : 4
  • Georges Dufaux : non crédité
  • Mary Gay : 3
  • Lisette Gervais
  • Claude Godbout : non crédité
  • Paul Hébert
  • Clément Perron : non crédité
Musique
  • Paul Baillargeon
  • Jacques Desrosiers
Costumes
  • Denis Boucher
Maquillage
  • Denis Boucher
Assistant réalisation
  • Claude Godbout
Prise de son
  • André Hourlier
Montage images
  • Georges Dufaux
  • Claude Godbout
  • Clément Perron
Montage sonore
  • Sidney Pearson
Mixage
  • Ron Alexander
  • Roger Lamoureux
Animation
  • Blake James
Société de production
  • Office national du film du Canada
Société de distribution
  • Office national du film du Canada
 

Données de production

  • Couleurs / Noir et blanc : Couleur
  • Langues : Français
  • Durée originale : 72 minutes et 21 secondes
  • Type de métrage : Long métrage
  • Formats : Support: 16 mm
  • Coût : 96 500
  • Année de début de production : 1966
  • Lieux et dates de tournage : Marieville, Montréal, Québec, St-Charles-sur-Richelieu, St-Hilaire, St-Isadore-de-Prescott, St-Jacques-de-l'Achigan, St-Lazare, Thetford Mines, Trois-Rivières, Île-Perrot (Québec) 6/09/1966 - 26/10/1966

Commentaires

La voie lactée est LSD

Ce film a le principal mérite de faire l'éloge du talent de Jacques Desrosiers qui, quatre ans avant la naissance de Patof, se montre sous ses plus beaux jours dans un univers absurde taillé au cou... 

Ce film a le principal mérite de faire l'éloge du talent de Jacques Desrosiers qui, quatre ans avant la naissance de Patof, se montre sous ses plus beaux jours dans un univers absurde taillé au couteau pour lui. Si j'ai bien aimé la critique du Québec des années 60 qu'on dépeint dans le film, j'ai eu un peu plus de difficulté avec quelques scènes, surtout vers la fin, qui sont d'après moi les plus « space » du cinéma québécois!!! Collection de scénettes improvisées bien plus qu'un film cohérent, mais voyage dans le temps assuré! 

Envoyé le 20 novembre 2008 à 11h10 par Emanuel C.

Ajouter un commentaire
 
D'autres passionnés du Cinéma
CTVM Premières vues R�gie du cinéma Québécois Cinéma québécois Cinémathèque qu&eacutebécoise ONF Cineac
  • Lexique
  • À propos
  • Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

C'est pas la faute à Jacques Cartier

Close Galerie de photos Éléphant

C'est pas la faute à Jacques Cartier

legende

counter Pécédent Suivant
Commentaire

C'est pas la faute à Jacques Cartier

Notez que Canoe.ca et l'équipe d'Éléphant, mémoire du cinéma québécois se réservent le droit de ne pas publier un commentaire qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.

Close

Vous devez avoir un compte Éléphant actif afin de pouvoir nous faire part de vos commentaires.

Ouverture de session

Veuillez saisir votre adresse courriel ainsi que votre mot de passe.

Vous n'êtes pas inscrit?

Vous devez créer un compte Éléphant pour poursuivre.

Vous avez oublié votre mot de passe? Close

Passeport Canoë

QUITTER

Êtes-vous sûr de vouloir quitter la session ?

Oui Non

Envoyer à un ami

Titre de la nouvelle:
Éléphant -- La mémoire du cinéma québecois

Close