Le Grand film ordinaire

Un film de Roger Frappier

Bandes annonces

Louer sur

Synopsis

Premier film documentaire et premier essai de fiction. Le Grand Film ordinaire est le résultat d'un coup de foudre avec Le Grand Cirque ordinaire. «J'ai reçu leur pièce T'es pas tannée Jeanne d'Arc comme un coup de poing. Avec de la pellicule et de l'équipement empruntés à gauche et à droite, avec la complicité gratuite de tous ceux et celles qui figurent au générique, nous partions les week-ends filmer quelques moments de leur tournée. La première a eu lieu à la Cinémathèque québécoise en pleine Crise d'octobre ! Ce film est comme un carnet de notes.» (R. Frappier, 2003)

Le grand film ordinaire met en vedette Le Grand Cirque ordinaire, une compagnie de théâtre fondée à Montréal en 1969 dans la tradition du vaudeville et de la commedia dell'arte. Le film se voulait d'abord un documentaire sur ce groupe théâtral, mais s'est muté en une sorte d'extension de la pièce originale T'es pas tannée, Jeanne d'Arc?

Vidéos

Photos

Générique

Réalisation
Roger Frappier
Images
Jérôme Dal Santo
Pierre Mignot
François Roux
Producteur
Roger Frappier
Interprétation
Paule Baillargeon : 1
Jocelyn Bérubé : 2
Raymond Cloutier : 3
Suzanne Garceau : 4
Claude Laroche : 5
Guy Thauvette : 6
Musique
Hélène Prévost
Prise de son
Jacques Blain
Michel Desaulniers
Martial Filion
Pierre Larocque
Yves Sauvageau
Montage images
Pierre Lacombe
Société de production
Films Roger Frappier (Québec)
Financement
Société de développement de l'industrie cinématographique canadienne (Canada)

Données de production

  • Couleurs / Noir et blanc : Couleur
  • Langues : Français
  • Durée originale : 78 minutes
  • Type de métrage : Long métrage
  • Année de début de production : 1969
 
Lexique Conditions d'utilisation Politique de vie privée Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

Le grand film ordinaire

Close Galerie de photos Éléphant

Le grand film ordinaire

legende

counter Pécédent Suivant
Commentaire

Grand film ordinaire

Notez que Canoe.ca et l'équipe d'Éléphant, mémoire du cinéma québécois se réservent le droit de ne pas publier un commentaire qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.

Close