Mon oncle Antoine

Cote

Cote des internautes
Ma cote
Disponibilité

Album photos

 

Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine Mon oncle Antoine
 

Vidéos

Bandes annonces

Mon oncle Antoine - Bande annonce du film
 

Entrevues

Jean Cousineau - Dans le cadre de notre dossier sur les 100 ans de la musique de film, Jean Cousineau a accordé une entrevue exclusive à Éléphant.  Filmographie sur Éléphant  
 

Synopsis

Ce film, dont l'action remonte aux environs de 1940, reconstitue l'atmosphère qui régnait dans une petite ville minière du Québec, la veille de Noël, seul jour de l'année où les usines fermaient leurs portes. Insouciante pour quelques heures, la population, rassemblée au magasin général, oublie sa pauvreté et se livre à la joie des Fêtes. Aux aguets, un garçon de quinze ans, attentif aux conversations et gestes de ses aînés, découvre à travers les êtres qui l'entourent l'univers des adultes, le monde des sensations et sa rudesse, celui de la souffrance et des petites folies auxquelles on se raccroche et qui prennent, pour un instant, l'air du bonheur. (Résumé ONF)

There was a time when the general store was the crossroads of life, a place where a boy could learn all he needed for the way ahead -especially when his uncle was the storekeeper, and also the undertaker, and the nephew often called upon to lend a hand. This film recalls such a store in a village in the asbestos mining area of Quebec in the early 1940s. The film presents a hundred-and-one vignettes of village life - all the bitter-sweet nostalgia with which a man might remember the events that thrust him into manhood. The action takes place on Christmas Eve - the one time of the year when the mine closed its doors, and the store bustled with humanity. For a few hours the villagers could forget their poverty and converge on the store for gossip and revelry. In the midst of it all was Uncle Antoine, customary ebullience and ribald humour whetted by occasional recourse to the gin bottle, and always somewhere in the background, his nephew Jacques taking it all in. But for Jacques this night was to bring sudden initiation into some of the harsher, cruder realities of life, even acquaintance with tragedy and death. Mon oncle Antoine is about a Quebec that makes no headlines but reflects the whole of life, the ebb and flow of hope and despair that might be in anyone's memory. (Résumé ONF)

Ce film est une production de l'Office national du film du Canada.

Aperçu

  • Pays : Canada
  • Année de sortie : 1971
  • Genre : Fiction

Générique

Réalisation
  • Claude Jutra
Scénario
  • Claude Jutra : adapté par
  • Clément Perron : un scénario original de / adapté par
Images
  • Michel Brault
Interprétation
  • George Alexander : Le grand patron
  • Lise Brunelle
  • René Salvatore Catta : Le curé
  • Lyne Champagne : 2 ; Carmen
  • Siméon Dallaire : Un client
  • Jean Dubost : Le contremaître
  • Mario Dubuc
  • Jean Duceppe : 3 ; L'oncle Antoine
  • Serge Evers
  • Jacques Gagnon : 1 ; Benoît
  • Roger Garand : Euclide
  • Sidney Harris : Le helper
  • Dominique Joly : Maurice
  • Claude Jutra : 5 ; Fernand
  • Alain Legendre
  • Hélène Loiselle : 7 ; Madame Poulin
  • Benoît Marcoux : Le père de Carmen
  • Robin Marcoux
  • Monique Mercure : Alexandrine
  • Lise Talbot : La fiancée
  • Michel Talbot : Le fiancé
  • Olivette Thibault : 4 ; Sa femme
  • Lionel Villeneuve : 6 ; Jos Poulin
Musique
  • Jean Cousineau
Interprète musique
  • Philippe Bruneau : à l'accordéon
  • Jean Carignan : violonneux
Maquillage
  • René Demers
  • Suzanne Garand
Scripte
  • Francesca Pozzy
Prise de son
  • Claude Hazanavicius
Montage images
  • Claire Boyer
  • Claude Jutra
Montage sonore
  • Arnold G. Gelbart
  • Jacques Jarry
Mixage
  • Roger Lamoureux
Régie
  • Léo Evans
  • Jean Savard
Société de production
  • Office national du film du Canada
Société de distribution
  • Office national du film du Canada
 

Données de production

  • Couleurs / Noir et blanc : Couleur
  • Langues : Français
  • Durée originale : 110 minutes
  • Type de métrage : Long métrage
  • Formats : 16 mm
  • Année de fin de production : 1971
  • Lieux et dates de tournage : Canada : Québec : Estrie

Commentaires

 
Aucun commentaire pour ce film, soyez le premier!
Ajouter un commentaire
 
D'autres passionnés du Cinéma
CTVM Premières vues Rgie du cinéma Québécois Cinéma québécois Cinémathèque qu&eacutebécoise ONF Cineac
  • Lexique
  • À propos
  • Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

Mon oncle Antoine

Close Galerie de photos Éléphant

Mon oncle Antoine

legende

counter Pécédent Suivant
Commentaire

Mon oncle Antoine

Notez que Canoe.ca et l'équipe d'Éléphant, mémoire du cinéma québécois se réservent le droit de ne pas publier un commentaire qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.

Close

Vous devez avoir un compte Éléphant actif afin de pouvoir nous faire part de vos commentaires.

Ouverture de session

Veuillez saisir votre adresse courriel ainsi que votre mot de passe.

Vous n'êtes pas inscrit?

Vous devez créer un compte Éléphant pour poursuivre.

Vous avez oublié votre mot de passe? Close

Passeport Canoë

QUITTER

Êtes-vous sûr de vouloir quitter la session ?

Oui Non

Envoyer à un ami

Titre de la nouvelle:
Éléphant -- La mémoire du cinéma québecois

Close