Film Sourd dans la ville - Éléphant : mémoire du cinéma québécois


Le Sourd dans la ville

Cote

Cote des internautes
Ma cote
Disponibilité

Album photos

 

Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville Le sourd dans la ville
 

Vidéos

Bandes annonces

Le sourd dans la ville - Bande annonce du film
 

Synopsis

L'Hôtel des Voyageurs est ce petit hôtel situé au centre de la ville, à proximité d'une gare, où l'on vient se réfugier, se débaucher et oublier. La patronne s'appelle Gloria. Maternelle et sensuelle sous des dehors parfois brusques et grossiers, Gloria s'occupe de ses clients comme de ses enfants; éternellement optimiste, elle insiste non seulement pour leur servir à boire mais aussi pour leur injecter une dose d'espoir et de courage. Gloria est la mère de Mike, un enfant dont le visage est déjà marqué par la souffrance et dont le regard lumineux défie la mort prochaine. Mike se réfugie dans le rêve avec toute la force de sa jeunesse, aidé en cela par Gloria qui trouve insupportable la souffrance de son fils. Ce mal l'empêche de vivre elle, on pourrait même dire que ce mal l'empêche d'être heureuse si seulement le mot « bonheur » faisait partie de son destin. À l'Hôtel des Voyageurs habitent aussi les deux filles de Gloria, l'adolescente Lucia et la fillette Jojo, ainsi que son amant Charlie, un jeune désemparé qui fait tout pour retourner en prison. Parmi les autres habitués de l'Hôtel, on trouve Tim, un vieil alcoolique qui délire toujours sur son Irlande natale et qui traîne comme une ombre son chien bâtard, appelé Tim lui-aussi. Et il y a Judith Langenais, la belle Judith, Judith l'Ange, qui vient régulièrement prendre une verre au bar de l'Hôtel. Mike l'attend toujours; Judith l'Ange est pour lui un rayon de soleil qui se faufile jusqu'à l'intérieur et fait vibrer son coeur d'adolescent. Un jour, une femme fait son entrée à l'Hôtel des Voyageurs. C'est Florence, une femme élégante, racée, qui quitte le luxueux appartement où elle habitait avec son mari, le docteur Gray. Pour aller où? Elle ne le sait pas très bien... mais elle veut échapper à ses souvenirs. Florence, fatiguée, s'installe à l'Hôtel des Voyageurs... pour s'y reposer un moment ou pour toujours. Elle y découvre un autre monde.

Une femme de famille aisée quitte son milieu pour s'installer dans un hôtel minable où elle découvre un autre monde, la douleur d'un enfant et les impossibles rêves de sa mère. Un film courageux qui prend à bras le corps l'univers sombre de Marie-Claire Blais. «Mon approche d'action intérieure est peut-être très féminine. C'est tout le travail de la mémoire qui est une action intérieure, moi, c'est ça qui m'intéresse.» (M. Dansereau, 1987)

Aperçu

  • Pays : Canada
  • Année de sortie : 1987
  • Genre : Fiction

Générique

Réalisation
  • Mireille Dansereau
Scénario
  • Mireille Dansereau
  • Michèle Mailhot
  • Jean-Charles Tremblay : directeur de la scénarisation finale
Images
  • Michel Caron
Interprétation
  • Angèle Coutu : 1
  • Guillaume Lemay-Thivierge : 1
  • Sophie Léger
  • Han Masson
  • Sophie Masson
  • Béatrice Picard : 1
  • Pierre Thériault
Musique
  • Ginette Bellavance
Direction artistique
  • Gaudeline Sauriol
Décors
  • Pierre Gélinas
Maquillage
  • Pierre Saindon
Assistant réalisation
  • René Pothier
Prise de son
  • Dominique Chartrand
Montage images
  • Louise Côté
Montage sonore
  • Louise Côté : supervision et dialogues
  • Marie-Claude Gagné : effets
Mixage
  • Michel Descombes
Photographe de plateau
  • Attila Dory
Producteur exécutif
  • Louise Carré
Producteur délégué
  • Suzanne Laverdière
  • Claire Stevens
Direction de production
  • Muriel Lizé-Pothier
Société de production
  • Maison des Quatre (Québec)
Financement
  • Radio-Québec
  • Société générale du cinéma du Québec
  • Super Écran (Québec)
  • Téléfilm Canada
Société de distribution
  • Cinéma libre (Québec)
Source originale
  • Marie-Claire Blais : d'après le roman Le Sourd dans la ville
 

Données de production

  • Couleurs / Noir et blanc : Couleur
  • Langues : Français
  • Durée originale : 97 minutes et 12 secondes
  • Type de métrage : Long métrage
  • Formats : Support et Distribution: 35 mm
  • Procédé sonore : Mono

Commentaires

 
Aucun commentaire pour ce film, soyez le premier!
Ajouter un commentaire
 
/static/infolettres/2017/infolettre_octobre.html
D'autres passionnés du Cinéma
CTVM Premières vues Régie du cinéma Québécois Cinéma québécois Cinémathèque qu&eacutebécoise ONF Cineac
  • Lexique
  • À propos
  • Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

Le sourd dans la ville

Close Galerie de photos Éléphant

Le sourd dans la ville

legende

counter Pécédent Suivant
Commentaire

Sourd dans la ville

Notez que Canoe.ca et l'équipe d'Éléphant, mémoire du cinéma québécois se réservent le droit de ne pas publier un commentaire qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.

Close

Vous devez avoir un compte Éléphant actif afin de pouvoir nous faire part de vos commentaires.

Ouverture de session

Veuillez saisir votre adresse courriel ainsi que votre mot de passe.

Vous n'êtes pas inscrit?

Vous devez créer un compte Éléphant pour poursuivre.

Vous avez oublié votre mot de passe? Close

Passeport Canoë

QUITTER

Êtes-vous sûr de vouloir quitter la session ?

Oui Non

Envoyer à un ami

Titre de la nouvelle:
Éléphant -- La mémoire du cinéma québecois

Close