Dix films numérisés, restaurés et disponibles parfaits pour Pâques

Éléphant vous propose une sélection de dix films numérisés et restaurés parfaits pour le congé pascal.

 
Éléphant vous propose une sélection de dix films numérisés et restaurés parfaits pour le congé pascal. Sagas historiques, réflexions sur la foi, la famille et les valeurs traditionnelles, adaptations de grandes oeuvres fondatrices de l'identité québécoise, ces titres sont tous offerts dans le nuage illico, et plus de la moitié également sur iTunes. Bons visionnements!

Folle de Dieu (Jean-Daniel Lafond, 2008, illico)
 
Jusqu'où peut mener un amour passionné entre une femme et Dieu, son divin époux? Folle de Dieu dessine un portrait étonnant de Marie de l'Incarnation, qui quitte la France après avoir abandonné son fils pour devenir bâtisseuse et missionnaire au Canada, au milieu du 17e siècle. Véritable thriller spirituel, le film accompagne la comédienne Marie Tifo à la recherche de ce personnage hors du commun. À partir d'un texte théâtral, elle affronte l'écriture incandescente de la religieuse, des lettres où celle-ci se confie à son fils avec une troublante impudeur. 

Les Plouffe (Gilles Carle, 1981, illico)
 
Chronique d'une famille de Québec bouleversée par la crise économique et la guerre, qui transformèrent radicalement la province dans les années 1930 et 1940. Le prix L.-E.-Ouimet a été accordé au film en 1982 pour trois raisons : «l'envergure même du défi que représentait l'adaptation à l'écran du roman de Lemelin ; la qualité et la beauté des images de Protat ; la mise en scène et la façon magistrale avec laquelle Carle a dirigé ses comédiens.»

Le secret de Jérôme (Phil Comeau, 1994, illico et iTunes)
 
Inspiré d'une histoire vraie. En 1863, un jeune homme amputé des deux jambes et, semble-t-il, muet, est retrouvé sur la grève de la Baie Ste-Marie, en Acadie. Il est recueilli par Jean Nicolas, dit Le Corse, et son épouse Julitte qui se prend d'affection pour l'amputé et le baptise Jérôme. Marié depuis deux ans, le couple ne peut avoir d'enfant, alors que pour Jean, avoir une descendance signifie être enfin accepté dans son milieu. Plusieurs personnages pleins d'énigmes gravitent autour de ce trio. Obsédé par le désir d'avoir des enfants, Jean tente de plusieurs façons d'en avoir un. Face aux combines de son mari, Julitte apporte une solution personnelle. 

Tit-Coq (René Delacroix et Gratien Gélinas, 1953, illico et iTunes)
 
Tit-Coq est l'adaptation de la pièce primée écrite par Gratien Gélinas en 1948. Le film raconte l'histoire d'amour douce-amère et la difficile intégration sociale d'un jeune soldat né de parents inconnus qui rêve d'épouser sa bien-aimée, Marie-Ange, dès son retour de la Deuxième Guerre mondiale.

Mon petit diable (v.f. My Little Devil, Gopi Desai, 2000, illico)
 
À la mort de sa mère, Joseph, un garçon de dix ans, est envoyé par son père dans un pensionnat. L'enfant part, triste, laissant derrière lui son meilleur ami Magan et le village de son enfance. Joseph a beaucoup de mal à se faire à ce nouvel environnement. Son village, ses amis lui manquent. Puis un beau jour, Joseph est pris à voler de la nourriture, ce qui l'ostracise encore plus dans ce pensionnat. Mais il ne vole pas pour lui, il le fait pour venir en aide à une famille encore plus mal en point que lui (Conte pour tous)

Les tisserands du pouvoir (Claude Fournier, 1988, illico et iTunes)
 
Au début du XXe siècle, un million de Canadiens français s'exilent en Nouvelle-Angleterre. Une saga qui s'étend sur plusieurs générations.

Le père Chopin (Fedor Ozep, 1945, illico et iTunes)
 
Un veuf élève péniblement ses cinq enfants, lorsqu'il retrouve un frère riche qui s'imagine faire leur bonheur en détruisant sans le vouloir leurs modestes projets. Après maintes catastrophes, l'oncle se fera plus compréhensif et réparera ses torts. Un duel à finir : valeurs morales et amour contre argent et égoïsme, dans le Québec des années 40.

Pour la suite du monde (Pierre Perrault et Michel brault, 1963, illico)
 
Chef-d'oeuvre du direct, photographié avec une extrême sensibilité aux choses et aux gens, ce film révèle la poésie de la langue quotidienne et l'esprit mythique des gens de la mer. «Est-ce du cinéma? demande Perrault. Je ne sais pas. Mais ce que nous avons fait, ce n'est pas de la littérature. Pour la suite du monde, c'est avant tout un spectacle, (...) et ce pourrait être le cinéma le plus pur qu'on ait fait depuis Flaherty.» (Yves Lacroix, 1963)

Jésus de Montréal (Denys Arcand, 1989, illico et iTunes)
 
Séduit à l'idée de mettre en scène une version moderne de la Passion et d'incarner le personnage de Jésus, Daniel part à la recherche d'acteurs prêts à tout quitter pour le suivre... Se superpose au récit du Christ un discours sur la société de consommation, la création de l'univers et le sens de la vie. «Le film questionne donc autant la place et le rôle de l'acteur, et partant, la place et le rôle de l'art dans notre société qu'il semble remettre en perspective la figure mythique du Christ.» (Gilles Marsolais, 1989)

Les fous de Bassan (Yves Simoneau, 1986, illico et iTunes)
 
Un jeune homme revient sur l'île gaspésienne qu'il a quittée cinq ans plus tôt. En s'amourachant d'une femme, il déclenche un drame. Les fous de Bassan est une adaptation soignée du roman d'Anne Hébert et illustre le défi que représente pour tout adaptateur l'écriture ambivalente de l'auteur. Simoneau opte une approche linéaire qui se veut fidèle à l'esprit de l'oeuvre et propose des images saisissantes des paysages pittoresques et photogéniques de l'île Bonaventure.

 
 
##############
 
D'autres passionnés du Cinéma
CTVM Premières vues Régie du cinéma Québécois Cinéma québécois Cinémathèque qu&eacutebécoise ONF Cineac
  • Lexique
  • À propos
  • Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

Vous devez avoir un compte Éléphant actif afin de pouvoir nous faire part de vos commentaires.

Ouverture de session

Veuillez saisir votre adresse courriel ainsi que votre mot de passe.

Vous n'êtes pas inscrit?

Vous devez créer un compte Éléphant pour poursuivre.

Vous avez oublié votre mot de passe? Close

Passeport Canoë

QUITTER

Êtes-vous sûr de vouloir quitter la session ?

Oui Non

Envoyer à un ami

Titre de la nouvelle:
Éléphant -- La mémoire du cinéma québecois

Close