Éléphant sur grand écran présente le film À nous deux au MNBAQ le 7 octobre à 14 h

Mettant en vedette Jacques Dutronc et Catherine Deneuve, la coproduction À nous deux, de Claude Lelouch, sera présentée au Musée national des beaux-arts du Québec le 7 octobre à 14h.

 
C'est avec la projection d'un film franco-canadien de Claude Lelouch qu'Éléphant sur grand écran et le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) poursuivent leur cycle sur les coproductions internationales amorcé ce printemps. À la fois drame sentimental et film policier, À nous deux met en vedette Catherine Deneuve et Jacques Dutronc et sera présenté à l'Auditorium Sandra et Alain Bouchard du pavillon Pierre Lassonde le dimanche 7 octobre à 14 h.

Tourné en France et aux États-Unis, le long métrage de 1979, coproduit par Denis Héroux, compte sur une distribution impressionnante, à commencer par les deux héros du film : Catherine Deneuve, véritable monument du cinéma français, et Jacques Dutronc, icône de la musique et talentueux interprète ayant remporté plusieurs prix. 

Interrogé par Éléphant il y a quelques années à propos du choix de réunir ces deux acteurs, le réalisateur Claude Lelouch confiait: «À l'époque où j'ai fait le film, je trouvais que cette femme et cet homme symbolisaient formidablement bien leur époque. Je me disais, un peu comme un marieur, un peu comme une agence matrimoniale, voilà le couple qu'il faut se faire rencontrer! J'avais besoin qu'ils soient tous les deux marginaux, j'avais envie qu'ils soient rejetés par les autres pour s'apprécier un petit peu plus l'un et l'autre.»

Les cinéphiles retrouveront aussi dans À nous deux plusieurs acteurs célèbres de l'Hexagone, comme Daniel Auteuil, Bernard Le Coq, Jacques Villeret et Gérard Darmon, les deux derniers ayant collaboré avec Lelouch à de nombreuses reprises. Du côté des Québécois, on peut, entre autres, apprécier le jeu de Jacques Godin et d'Émile Genest. 

Synopsis
Françoise, pharmacienne alcoolique, se livre à des extorsions de fonds sur des maris adultères. Pourchassée par la police, elle croise la route de Simon, petit truand, qui s'est évadé de prison en se cachant dans un piano. Durant leur cavale, ils tombent peu à peu amoureux l'un de l'autre.

 
 
 
 
##############
 
/static/infolettres/2017/infolettre_octobre.html
D'autres passionnés du Cinéma
CTVM Premières vues Régie du cinéma Québécois Cinéma québécois Cinémathèque qu&eacutebécoise ONF Cineac
  • Lexique
  • À propos
  • Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

Vous devez avoir un compte Éléphant actif afin de pouvoir nous faire part de vos commentaires.

Ouverture de session

Veuillez saisir votre adresse courriel ainsi que votre mot de passe.

Vous n'êtes pas inscrit?

Vous devez créer un compte Éléphant pour poursuivre.

Vous avez oublié votre mot de passe? Close

Passeport Canoë

QUITTER

Êtes-vous sûr de vouloir quitter la session ?

Oui Non

Envoyer à un ami

Titre de la nouvelle:
Éléphant -- La mémoire du cinéma québecois

Close