La coproduction Clandestins présentée à la Cinémathèque québécoise le 24 mai en présence de Nicolas Wadimoff

La coproduction Clandestins sera présentée le 24 mai à la Cinémathèque québécoise en présence d'un des deux réalisateurs, Nicolas Wadimoff.

 
Éléphant sur grand écran donne rendez-vous aux cinéphiles à la Cinémathèque québécoise le jeudi 24 mai à 19 h pour la projection du film Clandestins (1997), un drame saisissant sur l'immigration clandestine. Nicolas Wadimoff, l'un des deux réalisateurs de cette coproduction, sera présent pour l'occasion et s'entretiendra avec le public après la projection.
 
Si certains cinéastes peuvent être qualifiés de visionnaires, Denis Chouinard et Nicolas Wadimoff, les coréalisateurs de Clandestins, s'inscrivent certainement dans cette lignée. Plus de 20 ans après sa sortie en salle, le film, tant par le sujet qu'il aborde que par son traitement, est toujours brûlant d'actualité et trouve écho dans les crises humanitaires qui ont secoué la planète ces dernières années. Tourné comme un huis clos,

Clandestins est un film bouleversant et profondément humain qui dépeint la dure réalité de six immigrants clandestins enfermés dans un conteneur. Fuyant l'Europe en direction du Canada dans l'espoir d'une vie meilleure, ils luttent pour leur survie durant la longue traversée de l'océan. 

Coproduction entre le Canada, la Suisse, la France et la Belgique, ce premier long métrage de Denis Chouinard et Nicolas Wadimoff a nécessité quelques années de recherche avant d'être tourné en 1996. Sorti en salle en 1997, il a été présenté dans de nombreux festivals internationaux et a remporté plusieurs prix, dont le Bayard d'or du meilleur film au Festival international du film francophone de Namur (FIFF). La version restaurée par Éléphant : mémoire du cinéma québécois du film a aussi été présentée au Cinéma Impérial en 2015 dans le cadre du festival Éléphant ClassiQ.

Synopsis
Avec l'aide d'un passeur, deux hommes, deux femmes et deux enfants ont réussi à se glisser dans un conteneur au fond de la cale d'un cargo en direction du Canada. Ces immigrants clandestins ne se connaissent pas encore et se retrouvent coincés dans 25 mètres carrés. Leur sort sera pour le moins incertain.


 
 
##############
 
/static/infolettres/2017/infolettre_octobre.html
D'autres passionnés du Cinéma
CTVM Premières vues Régie du cinéma Québécois Cinéma québécois Cinémathèque qu&eacutebécoise ONF Cineac
  • Lexique
  • À propos
  • Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

Vous devez avoir un compte Éléphant actif afin de pouvoir nous faire part de vos commentaires.

Ouverture de session

Veuillez saisir votre adresse courriel ainsi que votre mot de passe.

Vous n'êtes pas inscrit?

Vous devez créer un compte Éléphant pour poursuivre.

Vous avez oublié votre mot de passe? Close

Passeport Canoë

QUITTER

Êtes-vous sûr de vouloir quitter la session ?

Oui Non

Envoyer à un ami

Titre de la nouvelle:
Éléphant -- La mémoire du cinéma québecois

Close