Version Web
L'INFOLETTRE 
Décembre 2016
THE NEWSLETTER
Click here
La mémoire nous garde vivant
Historique

Par Elyzabeth Walling 

La mémoire c'est aussi l'imagination 

En écoutant la radio j'ai appris que la mémoire est une divinité grecque, Mnémosyne, mère des muses qui inspirent la création. Elle aurait aussi inventé les mots et le langage. Elle a donné un nom à chaque chose, ce qui rendit possible le fait de s'exprimer. La mémoire, c'est un outil de survie pour tout être vivant, et pour la société dont il fait partie.  Novembre, c'était le mois du souvenir pour nos héros tombés au combat, pour ceux plus récemment dont la vie a eu une fin tragique vécue en direct par le monde entier lors des horreurs du Bataclan.  


Le souvenir vient au secours du passé, afin qu'il ne tombe pas dans l'oubli, et nous unit grâce à cette mémoire qu'on définit comme collective.  «Je me souviens» est la devise du Québec. Qu'est-ce qui arrive à la mémoire en cette ère du jetable, de l'éphémère ? L'informatique nous donne une expression que j'aime: la mémoire vive ! Savoir quelque chose sur le bout de ses doigts a maintenant un tout autre sens. On peut faire vivre toute la mémoire du cinéma québécois au bout de nos doigts, sur le clavier de nos écrans! 


Je vous invite à lire Lazare, lève-toi!, un blogue signé Claude Fournier sur les derniers miracles qu'a réalisés l'équipe d'Éléphant.  Parmi ces prouesses, celle de la restauration du premier film d'animation canadien, Le village enchanté, mérite une mention toute spéciale. C'est un film idéal pour toute la famille, en ce temps des fêtes où les souvenirs savent nous réchauffer de l'intérieur.  L'histoire de la restauration de cette oeuvre est aussi fantastique que son propos. Dans ce film, les deux frères Racicot évoquent la colonisation de l'Abitibi en s'inspirant autant des légendes québécoises que des dessins animés hollywoodiens. Marcel et Réal Racicot qui, avec le peu de moyens dont ils disposaient, ont réalisé ce film qui fut présenté en grande première à Montréal, le 23 décembre 1955, au cinéma Saint-Denis. Ce Village enchanté, version restaurée, pourra enfin revivre lors d'une grande première québécoise en ce mois de décembre 2016, exactement 60 ans après son lancement à Montréal. 
Actuel
Décembre c'est souvent ce moment de l'année où on s'épuise à chercher partout le cadeau qui fera plaisir.  Cette année, pourquoi ne pas offrir celui qui fait également plaisir à donner ? Pas besoin d'être cinéphile pour apprécier le livre Les images que nous sommes - 60 ans de cinéma québécois, puisque tout au long de cet ouvrage l'anthropologue Serge Bouchard débusque, pour mieux les mettre en relation, les images fortes dans des productions issues des soixante premières années du cinéma québécois (1940-2000).  

Il pose un regard observateur sur des œuvres qu'on aime et il nous tend un miroir; il y a matière à «réflexion» ! Amusez-vous à partager cette vision tendre et humoristique sur notre évolution, sociale et cinématographique, qu'il sait illustrer grâce à des thèmes comme la messe de minuit, dans les films Les corps célestes jusqu'à C.R.A.Z.Y. !  
À pareille date en 2013, Éléphant : mémoire du cinéma québécois célébrait son 5e anniversaire!  Claude Fournier, chargé de projet pour Éléphant et Serge Bouchard, auteur du superbe livre Les images que nous sommes étaient en entrevue à l'émission Salut Bonjour. Consultez ce lien pour en savoir davantage ou parcourez le premier chapitre de la version numérique du livre sur notre site.  Évitez les foules dans les magasins, puisqu'il est en vente en format ePub 3 sur iTunes Canada, iTunes France et Kobo Canada! 
À venir
Bonheur partagé est multiplié 

Lors de la première de l'audacieux film Pays, j'ai eu le plaisir de rencontrer deux des producteurs : Pierre Even et Marie-Claude Poulin.  On leur doit aussi le film Rebelle de Kim Nguyen,  qui a représenté le Canada en 2013 aux Oscar dans la catégorie du meilleur film étranger.  Ces deux producteurs s'investissent dans l'avenir du cinéma en encourageant les jeunes réalisateurs.  Alors voici leurs suggestions pour partager notre cinéma du patrimoine en famille durant le temps des fêtes.


Pierre Even s'emballe pour  La vie heureuse de Léopold Z., disponible pour l'instant uniquement sur illico au Québec, mais bientôt aussi sur iTunes. 


Regarder l'entrevue
 


Pour tous nos abonnés, voici une suggestion de Marie-Claude Poulin disponible sur iTunes.  « À vrai dire, pendant les fêtes, on a du temps pour regarder des films en famille, et je fais découvrir des classiques québécois à mes enfants.  Cette année ce sera Jésus de Montréal! »  

Redécouvrez-y des thèmes universels comme l'engagement, le prix à payer pour les valeurs, le sens de la vie, l'amour, la Rédemption...Mention spéciale à l'excellent acteur Lothaire Bluteau.  Lorsque j'ai vu ce film, je terminais mes études de théâtre en Angleterre,  à ma grande surprise malgré la différence culturelle tous ont trouvé, individuellement et collectivement,  de nouvelles raisons de rire et de pleurer! Après tout, Noël, c'est fait pour ça?
En terminant

Le temps des fêtes c'est le bonheur, les surprises, la douceur, les gourmandises…
Mais c'est surtout le moment de penser aux personnes qui nous sont chères.
Toute l'équipe d'Éléphant pense à vous et vous souhaite de partager ces moments précieux dans la joie.

En espérant que nos films pourront y contribuer. 

On se retrouve en janvier! 

Abonnez-vous à Éléphant, l'infolettre !
Restez allumé ! Suivez aussi les actualités du cinéma québécois grâce à notre site Web. 
Je m'abonne
Infolettres précédentes >
Envoi effectué par Éléphant
612, rue Saint-Jacques,15e étage, Montréal (Québec) H3C 4M8

elephant_commentaire@canoe.ca | elephantcinema.quebec

Pour assurer la livraison de votre courriel, s'il vous plaît ajouter elephant_commentaire@canoe.ca à votre carnet d'adresses ou liste de contacts.

Ce courriel vous a été envoyé parce que vous vous êtes inscrit pour recevoir les courriels promotionnels d'Éléphant. 
Si vous ne désirez plus les recevoir, cliquez sur le lien pour vous désabonner.