Version Web
L'INFOLETTRE
Septembre 2016
THE NEWSLETTER
Click here
Aujourd'hui, nous sommes le demain d'hier
Historique
On récolte ce que l'on s'aime

Voici la première infolettre d' Éléphant : mémoire du cinéma québécois. Vous pouvez maintenant recevoir au début de chaque mois des nouvelles des films québécois numérisés et restaurés. Vous serez les premiers à savoir lesquels seront disponibles sur les différentes plateformes d'illico (au Québec) et sur iTunes pour tout le territoire canadien, ainsi qu'aux États-Unis, en Europe et en Afrique...

Bref, dans la plupart des pays qui ont le français ou l'anglais, et bientôt l'espagnol, comme langues officielles. Tous les films sont offerts en français et en anglais (en version doublée ou sous-titrée). 

Nous aurions  pu vous parler des dommages que le temps fait subir à la pellicule, des initiatives visant la sauvegarde du patrimoine cinématographique qui sont encore malheureusement trop rares. Mais j'aime bien ce qu'a dit en entrevue avec le journaliste François Lévesque (du journal Le Devoir), l'ex-premier ministre français Alain Juppé,  initiateur  de ce programme de restauration cinématographique, baptisé le «Grand emprunt», issu du rapport que Michel Rocard, ancien premier ministre également, a remis au président de la République fin 2009.  «On retrouve dans les productions de chaque pays son génie propre, reflet de son histoire, de ses propres mythologies et de sa culture. Préserver ce patrimoine, le diffuser le plus largement possible, ce sont des missions importantes que remplit pleinement Éléphant.» 

«Il est intéressant de voir que Monsieur Juppé se présente aux primaires républicaines. S'il devenait un jour président, il paraît évident qu'il y aurait à la tête de la République française un président qui croit éminemment au cinéma de patrimoine et à la culture en général. Son passé en témoigne», d'approuver Claude Fournier, cofondateur d'Éléphant, qui dès 2007 s'engageait déjà à la sauvegarde de notre patrimoine cinématographique.

Notre mission : préserver pour diffuser ! On aime vous parler de cinéma, des artistes et artisans qui lui ont donné vie, et des individus qui le font revivre pour notre plus grand plaisir.   

Qui, quoi, pourquoi, comment?  Prenez un moment pour visionner ce court montage qui illustre bien qu'on a besoin d'une vision pour voir !

Aventurez-vous  «Dans la jungle», le blogue de Claude Fournier, qui déjà en 2011 nous invitait à découvrir cet Éléphant qui sauve les films en voie d'extinction, grâce au mécénat d'un passionné cinéphile, Pierre Karl Péladeau, entouré d'un duo dynamique: Claude Fournier et Marie-José Raymond.  Cet automne, c'est un rendez-vous avec les pionniers de notre 7e art,  les défricheurs du cinéma se retrouvent sur iTunes et illico (au Québec) ! La récolte s'annonce riche en émotions de toutes les couleurs ! 
Actuel
Parlez-nous d'amour...

Le prix Denis-Héroux est décerné à Jean-Claude Lord.  La version restaurée du premier film du réalisateur Délivrez-nous du mal est maintenant disponible !  Un film tourné en 1965  qui rencontre enfin son public, puisque lors de sa sortie en salle quatre ans plus tard, un premier juillet 1969, il  n'avait pas reçu les conditions d'exploitation idéales à l'époque... M. Lord a quelques mots à adresser à la relève concernant la censure.

À la lumière des attentats d'Orlando, ce film audacieux, un des premiers au Québec à faire vivre une relation homosexuelle entre deux hommes, participe à l'acceptation de tous,  un pas de plus vers la tolérance actuelle? À vous de voir.  



À l'occasion d'Éléphant sur grand écran, en collaboration avec la Cinémathèque québécoise depuis le mois de mai, les cinéphiles ont la chance de voir les films restaurés et numérisés sur un écran, comme à l'origine. Ne pas manquer: Deux femmes en or  de Claude Fournier et Marie-José Raymond.  Une autre de leurs collaborations fructueuses pour ce film, un des plus grands succès au box-office québécois ! Un film où sexualité et humour font bon ménage ! 
Rencontrez les artistes avant et le public après la projection; ce sont des moments comme ceux-ci où le travail d'Éléphant prend tout son sens. 
En savoir plus
À venir
Votre beau discours, mon coeur n'est pas las de l'entendre...

Anne Hébert aurait célébré ses 100 ans !

Toujours sur grand écran, ne manquez pas cet automne, au Musée national des beaux-arts du Québec, Les fous de Bassan, un film magnifique adapté du roman d'Anne Hébert (aussi disponible sur iTunes et illico au Québec) et r
éalisé par  Yves Simoneau. Qui de mieux que lui-même pour vous parler de sa carrière?

Profitez des feux de l'automne, bien au chaud en regardant un film ! 
L'hiver s'en vient 

Kamouraska est l'oeuvre qui a su révéler l'auteur avec notre plus longue saison dans toute sa splendeur!  Revivez la version intégrale du réalisateur.
 
En terminant, je cite l'acteur Dino Tavarone dans le  récent  film du réalisateur Jimmy Larouche, Mon ami Dino : «Je n'ai pas peur de mourir, j'ai peur de perdre la vie.» 


Par Elyzabeth Walling
Abonnez-vous à Éléphant, l'infolettre!
Restez allumé !  Suivez aussi les actualités du cinéma québécois grâce à notre site Web
Je m'abonne
Infolettres précédentes >
Envoi effectué par Éléphant
612, rue Saint-Jacques,15e étage, Montréal (Québec) H3C 4M8

elephant_commentaire@canoe.ca | elephantcinema.quebec

Pour assurer la livraison de votre courriel, s'il vous plaît ajouter elephant_commentaire@canoe.ca à votre carnet d'adresses ou liste de contacts.

Ce courriel vous a été envoyé parce que vous vous êtes inscrit pour recevoir les courriels promotionnels d'Éléphant. 
Si vous ne désirez plus les recevoir, cliquez sur le lien pour vous désabonner.