Manette : la folle et les dieux de carton

Un film de Camil Adam
  • Pays : Canada
  • Année de sortie : 1967
  • Genre : Fiction, Indépendants
  • Langue.s : Français
  • Durée originale : 86 minutes

Synopsis

Ce personnage de jeune fille névrosée chez ses parents, fantasmant des oiseaux, vivant une liberté sexuelle nouvelle, développant ses talents créateurs aux Beaux-Arts, participant à des manifestations indépendantistes, vivant avec un homme sans être marié, subissant un avortement clandestin, rencontrant le masochisme et le lesbianisme, admirant le poète Claude Gauvreau livrant ses poèmes dans des petites boîtes où se rassemblent des artistes, passant un temps par la prostitution pour finalement aboutir dans le yoga et le mysticisme oriental correspond d'assez près à beaucoup d'idées-maîtresses à la mode dans les années 60. Sa constatation finale de l'inanité des spiritualités asiatiques est même en avance sur son temps.

Générique

Réalisation
Camil Adam
Scénario
Camil Adam : et dialogues
Images
Camil Adam
Gérard Arrou
Guy Desbiens
Producteur
Camil Adam
Interprétation
Denis André
Claire Berthiaume
Francis Berthiaume
Yvan Canuel
Jean-Louis D'Amour
Claudette Delorimier
Claude Gauvreau
Tony Harpes
Micheline Herbart : la voix de Manette
Léo Ilial
Saul Joel
André Leblanc
Mariette Lévesque : 1 ; Manette
Michel Maillot
Alain Michel
Marthe Nadeau
Lucille Papineau
Jean-Louis Paris
Jen Roger
Yvan Viau
Musique
Camil Adam
Baronets, Les
Jocelyne Pascal
Prise de son
Camil Adam
Montage images
Camil Adam
Montage sonore
Camil Adam

Données de production

  • Couleurs / Noir et blanc : Noir et Blanc
  • Langues : Français
  • Durée originale : 86 minutes
  • Type de métrage : Long métrage
  • Année de copyright : 1965
  • Année de début de production : 1964
  • Année de fin de production : 1965
 
Lexique Conditions d'utilisation Politique de vie privée Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

Manette : la folle et les dieux de carton

Close Galerie de photos Éléphant

Manette : la folle et les dieux de carton

legende

counter Pécédent Suivant
Commentaire

Manette : la folle et les dieux de carton

Notez que Canoe.ca et l'équipe d'Éléphant, mémoire du cinéma québécois se réservent le droit de ne pas publier un commentaire qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.

Close