La Vraie nature de Bernadette

Un film de Gilles Carle
  • Pays : Canada
  • Année de sortie : 1972
  • Genre : Fiction, Comédies
  • Langue.s : Français
  • Durée originale : 95 minutes et 59 secondes

Bandes annonces

Louer sur

Synopsis

Première écolo du cinéma québécois, Bernadette part à la campagne implanter sa philosophie du bonheur.

En rupture avec son milieu, une femme va vivre à la campagne. Sa vraie nature, c'est de vouloir le bonheur du monde, de tout le monde. «Bernadette est l'illustration de ma conception du cinéma-puzzle. La philosophie actuelle bascule vers une conception plus totale de l'être. Le matérialisme est une réduction de l'homme. Le cinéma volontairement social ou politique est un cinéma de grossissement, forcément faux.» (Carle, 1972)

Bernadette habite la ville. Elle a conscience d'être devenue une petite bourgeoise. Mari professionnel, amitiés de classe, divertissements de type culturel, appartement moderne de bon goût. Elle décide de disparaitre avec son fils Yannick, deux ans et demi, et de réapparaitre quelque part à la campagne pour laisser enfin s'exprimer sa vraie nature, dans la nature. Sa première rencontre: Thomas Carufel. C'est son voisin. La ferme de Thomas devient le lieu où s'organise une action politique positive.

La ferme de Bernadette est le refuge de tous les «drop-outs» de la région. Bernadette se découvre une générosité, une charité sans borne, une charité divinement amorale. Elle prend soin de l'éducation de jeunes enfants, elle se donne à un infirme pour lui faire plaisir, cajole les vieillards pour égayer leurs vieux jours, héberge des chômeurs. La vie de Bernadette fait vite scandale. Est-elle une prostituée? Est-elle une sainte? Bernadette n'est peut-être au fond, qu'une vraie femme c'est-à-dire un être capable de tous les vices et de toutes les vertus à la fois, à la condition qu'ils soient excessifs... (dossier de presse du film, coll. Charles-Henri Ramond)

Vidéos

Photos

Générique

Réalisation
Gilles Carle
Scénario
Gilles Carle : et dialogues
Images
René Verzier
Interprétation
Yves Allaire : Saint-Marc
Yvon Barrette : Saint-Luc
Maurice Beaupré : 6 ; Octave
Jacques Bilodeau
Reynald Bouchard : 3 ; Rock
Rolland Bédard
René Caron
Angèle Coutu : Jeune fille
Claudette Delorimier : 9 ; Madeleine
Robert Desroches
Reine France
Paul Gauthier
Francine Grimaldi
Ernest Guimond : 7 ; Moïse
Yves Gélinas : Le curé
Gilles Lajoie : Napoléon
Willie Lamothe : 5 ; Antoine
Micheline Lanctôt : 1 ; Bernadette
Suzanne Langlois
Jean-Marie Lemieux
Yvon Leroux
Julien Lippé : 8 ; Auguste
Jean-Pierre Légaré : Policier en civil
Lucie Mitchell
Thérèse Morange
Donald Pilon : 2 ; Thomas
Claude Préfontaine : Enquêteur
Jean Ricard
Robert Rivard : 4 ; Félicien, le maire
Gilles Tessier
Yannick Therrien : Yannick
Jacques Thisdale : Le chauffeur de taxi
Pierre Valcour : 10 ; Courchesne
Musique
Pierre F. Brault
Direction artistique
Jocelyn Joly
Costumes
Gilles Lalonde
Maquillage
Diane Gravel
Assistant réalisation
Yves Gélinas
Claude Lachance
Scripte
Mireille Goulet
Prise de son
Henri Blondeau
Montage images
Gilles Carle
Montage sonore
Vic Merrill
Mixage
Austin Grimaldi
Chef électricien
John Sawyer
Photographe de plateau
Bruno Massenet
Producteur délégué
Pierre Lamy
Direction de production
Fernand Rivard
Régie
Normand Choquette
Société de production
Productions Carle-Lamy (Québec)
Financement
France Film (Québec)
Société de développement de l'industrie cinématographique canadienne (Canada)
Société de distribution
France Film (Québec)

Données de production

  • Couleurs / Noir et blanc : Couleur
  • Langues : Français
  • Durée originale : 95 minutes et 59 secondes
  • Type de métrage : Long métrage
  • Formats : Support: 35 mm Projection: 1:2,35
  • Coût : 328 000
  • Année de début de production : 1971
  • Année de fin de production : 1971
  • Lieux et dates de tournage : 18 octobre au 29 novembre 1971, Saint-Didace-de-Maskinongé et Saint-Hyacinthe

Données de diffusion

Premières

  • Théâtre St-Denis, Montréal, 6/5/1972
 
Lexique Conditions d'utilisation Politique de vie privée Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

La vraie nature de Bernadette

Close Galerie de photos Éléphant

La vraie nature de Bernadette

legende

counter Pécédent Suivant
Commentaire

Vraie nature de Bernadette

Notez que Canoe.ca et l'équipe d'Éléphant, mémoire du cinéma québécois se réservent le droit de ne pas publier un commentaire qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.

Close